Les Mathes-La Palmyre - N°128 - Février/Mars 2014

Au chevet du littoral...

La première semaine de janvier, des vents forts conjugués à une forte houle sont venus, une fois de plus, endommager le littoral sur près de 150 mètres obligeant le Conseil général à commencer quelques jours après d’importants travaux de défense des côtes. Des travaux chiffrés pour la commune des Mathes à près de 300 000 €. «A partir du 2 janvier, commente le maire, notre dune a reculé de 14 mètres entre le Club Med et la grande côte. Le Conseil général est intervenu très rapidement en débloquant des fonds et en organisant des travaux. Nous devons participer au financement à hauteur de 50 %.» Il fallait agir vite car d’autres grandes marées sont prévues dans les semaines à venir. Ainsi sur près de 120 m de long, le reprofilage de la plage avec la création d’un enrochement protégeant les habitations situées derrière a été entrepris. Les dégâts provoqués par le vent et la houle se sont propagés bien au-delà de cette portion de façade littorale, vers la propriété du Conservatoire du littoral mais «sur cette portion rien n’est envisagé, reprend l’élu. Il est prévu de laisser faire la nature du bout des enrochements du Club Med jusqu’à la grande côte. Il n’y a pas, ici, d’enjeux humains.»

Le Conseil général a débloqué près de 4 M€ au lendemain de ces forts coups de vent pour sécuriser les portions du littoral fragilisées sur l’ensemble de la façade du littoral. Près d’une trentaine de chantiers ont été lancés que ce soit sur l’île de Ré, l’île d’Oléron ou sur la Côte de Beauté.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°158
Février/Mars 2019

Commander
6 € N°161
Août/Septembre 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous