Saint-Georges-de-Didonne - N°168 - Octobre/Novembre 2020

Crématorium : une société réclame 3,3 M€ / En bref

Le tribunal administratif de Poitiers doit statuer cet automne sur une demande d’annulation du contrat conclu entre la commune et OGF pour la construction et l’exploitation du futur crématorium. Une demande formulée par l’un des candidats non retenus lors de la procédure de délégation de service public. Gererys Groupe dénonce des irrégularités et réclame, en sus, un dédommagement à hauteur de 3,3 M€. Le rapporteur public a toutefois conclu au rejet de la requête.


L’extinction nocturne gagne du terrain

L’éclairage public sera éteint de 1h à 6h du matin, jusqu’au 30 avril 2021, sur l’ensemble de la commune, hormis les zones de chantier. Aucune augmentation des atteintes aux biens et aux personnes n’a été recensée lors de la récente expérimentation menée dans le quartier de Suzac.

 

Le transfert des services techniques avorté

Le projet de déménagement des ateliers municipaux envisagé par la précédente municipalité, vers la zone d’activité des Portes de l’Estuaire, est désormais à l’arrêt. Le maire François Richaud évoque le refus absolu des services techniques de déménager : « Ce site n’est pas conforme à leurs souhaits. Le terrain acheté est en pente et très difficile à aménager. Le bâtiment qui existe va servir de dépôt à un certain nombre de leurs affaires en hiver. »

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°171
Avril/Mai 2021

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous