La Côte de Beauté - N°172 - Juin/Juillet 2021

Élections départementales : une page se tourne sur le littoral

À cheval sur trois cantons, la Côte de Beauté voit deux poids lourds de la politique locale se retirer définitivement à l’occasion des élections départementales des 20 et 27 juin. Douze binômes sont candidats à l’échelle du littoral royannais. Revue d’effectifs.

Dominique Bussereau et Jean-Pierre Tallieu s’apprêtent à ranger, de manière définitive, leur tablier d’homme politique. Respectivement président et vice-président du Département de la Charente-Maritime, les deux figures de la Côte de Beauté ne sont pas candidats à leur propre succession lors des élections départementales des 20 et 27 juin. La fin d’une époque. 

Le premier cité – ancien adjoint à Royan (1983-1989), ancien maire de Saint-Georges-de-Didonne (1989-2002), ancien secrétaire d’État et ministre (2002-2010), ancien député (1986-1988, 1993-2002 et 2010-2017) – représentait les électeurs de Royan et sa proche périphérie depuis plus de 36 ans au sein de l’instance départementale. Le second, ex-maire de La Tremblade (1992-2017) et président de la Communauté d’agglomération Royan Atlantique (2006-2020), y défendait les intérêts de la presqu’île d’Arvert depuis 1994. 

Trois maires dans la campagne

C’est au maire de Vaux-sur-Mer, Patrice Libelli, que revient le défi de tenter de succéder à Dominique Bussereau. Le seul maire d’une commune de la Côte de Beauté, d’ailleurs, à partir en campagne en première ligne. Deux autres, Laurence Osta Amigo (La Tremblade) et François Richaud (Saint-Georges) s’affichent toutefois en soutien de la majorité départementale sortante sur leurs cantons respectifs. 

Sur la presqu’île, Jean-Pierre Tallieu a désigné Jean Prou comme successeur en vue du scrutin. L’ancien directeur de la station Ifremer de La Tremblade trouvera notamment sur sa route l’actuelle conseillère régionale Séverine Werbrouck, déléguée départementale du Rassemblement national en Charente-Maritime, ainsi qu’un binôme soutenu par la majorité présidentielle. 

Six conseillers à élire sur la Côte de Beauté

LREM est également représentée sur le canton de Royan. Par Thomas Lafarie, son coordonnateur départemental et élu d’opposition royannais. Un canton où trois autres binômes investis (RN, EELV, PC) tenteront de profiter du retrait de Dominique Bussereau pour renverser la table. À Meschers, seule commune de la Côte de Beauté située sur le canton de Saintonge-Estuaire, seuls trois duos sont en lice. Parmi les candidats figure l’ancien maire de Talmont, Stéphane Loth. 

Au total, les électeurs du littoral royannais sont invités, les 20 et 27 juin, à élire trois binômes homme-femme. Un par canton (Royan, La Tremblade, Saintonge-Estuaire). Soit six élu(e)s qui siègeront pendant six ans au Département.


Les candidats par canton 

La liste des candidats et de leurs suppléants (entre parenthèses) pour les élections départementales sur les trois cantons regroupant les communes de la Côte de Beauté.

Légende couleurs

Rassemblement national
Majorité départementale sortante (Les Républicains ou divers-droite)
La République en marche
Europe Écologie-Les Verts (et forces de gauche)
Parti communiste (et PS, MRG, MRC)
La Ruralité citoyenne

 

La Tremblade (La Tremblade, Les Mathes, Saint-Palais)

Michel Vollet et Séverine Werbrouck (Marcel Gardaire et Brigitte Courpron)
Fabienne Labarrière et Jean Prou (Laurence Osta Amigo et Emmanuel Cretin)
Christian Gerin et Marie-Noëlle Groch (Didier Giunchi et Sylvie Legros)
David Mautret et Alexandra Schakman (Alain Maheu et Danielle Blanc)

 

Royan (Vaux, Royan, Saint-Georges-de-Didonne)

Patrice Libelli et Marie-Pierre Quentin (François Richaud et Nathalie Simon)
Muriel Guillet et Thomas Lafarie (Ludivine Caramel et Manar Elouafi)
Joséfa La Forêt et Olivier Lys (Emma Chauveau et Thierry Rogister)
Martine Gomis-Petit et Bruno Lichère (Brigitte Pfeifer et Hervé Dinh)
Jacques Guiard et Christelle Maire (Jean-Marc Langlais et Marie-José Bernard)

 

Saintonge-Estuaire (Meschers)

Patricia Chaigneault et Stéphane Loth (Aurore Bertrand et Ludovic Demathieu)
Françoise De Roffignac et Loïc Girard (Stéphanie Valeri-Picoulet et Sébastien Lys)
Willy Chomel et Sandrine Lebeau (Alphonse Tessier et Julienne Pequegnot)

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous