Meschers-sur-Gironde - N°162 - Octobre/Novembre 2019

Le site de Suzac entame sa mue

La récente rénovation du Pôle-Nature du Parc de l’estuaire a donné le coup d’envoi de cinq années de travaux de valorisation du site naturel de Suzac. Pour inciter à (re)découvrir ce petit coin de paradis, à cheval sur Saint-Georges-de-Didonne et Meschers-sur-Gironde.

«Redonner de l’ampleur» aux quelque 900 hectares et la mosaïque de paysages qui composent le site de Suzac. Rendre visible «cette juxtaposition de milieux naturels». Le tout en optimisant le parcours visiteur. Telle est l’ambition du Département de la Charente-Maritime, propriétaire et gestionnaire du Pôle-Nature du Parc de l’estuaire, véritable vitrine de ce grand poumon vert représenté par la forêt de Suzac, où se côtoient aussi falaises et conches en bordure de l’estuaire de la Gironde. Une ambition déjà sur les rails depuis le printemps dernier et les premiers travaux de valorisation du Parc de l’estuaire. 

Quatorze ans après son ouverture au public, le Pôle-Nature situé à Saint-Georges, parc d’éducation et de sensibilisation à la nature, a quelque peu changé de visage cette année. Rafraîchissement de l’entrée principale, réaménagement d’un cheminement piéton parsemé de copeaux de bois, création d’une fresque sur l’ancienne station essence, transfert de l’espace accueil et boutique dans une maison forestière, création d’une nouvelle exposition avec notamment des maquettes du phare de Cordouan... Le Conseil départemental a souhaité «accentuer le côté nature des différents espaces d’accueil et de visite tout en offrant un espace muséographique plus contemporain et attractif».

Des boucles de randonnées pédestres et cyclables dès 2020

Cette première phase de travaux (265 000 €) en appelle d’autres. Etalées sur les quatre prochaines années, désormais. Dès 2020, le Parc de l’estuaire proposera un jeu d’évasion grandeur nature («escape game») consacré au roi des phares, ainsi qu’un espace de relaxation dans l’une des maisons forestières. Dans le même temps, le projet de requalification du site de Suzac prévoit, l’an prochain, la réalisation de deux premières boucles de randonnée au travers de cet espace naturel protégé à cheval sur les communes de Saint-Georges-de-Didonne et Meschers-sur-Gironde. 

Ce réseau de parcours pédestres et cyclables sera finalisé entre 2021 et 2023, au départ du Parc de l’estuaire. Une offre complétée par l’aménagement d’une voie douce en site propre sur le bas-côté de la RD 25, de l’accrobranche jusqu’au restaurant La Crique. Le programme de valorisation porté par le Département projette, par ailleurs, la «mise en œuvre d’une offre de transports touristiques en lien avec des zones de stationnement».

Photo : Une terrasse a été aménagée au Parc de l’estuaire, avec vue imprenable sur l’estuaire de la Gironde. (© Département de la Charente-Maritime / Fabien Lestrade)

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°163
Décembre/Janvier 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous