Meschers-sur-Gironde - N°170 - Février/Mars 2021

L’église a besoin de travaux urgents

L’effondrement d’une partie de la corniche intérieure, juste avant Noël, impose la programmation de travaux en l’église Saint-Saturnin.

C’est peu dire que la messe de Noël a pris une tournure particulière, fin décembre, à Meschers. La municipalité a dû mettre, en urgence, sa salle des fêtes à disposition du père Sermonfils Auguste et des fidèles en raison d’un incident survenu deux jours plus tôt en l’église Saint-Saturnin. « La corniche intérieure, côté droit, s’est écroulée sur environ cinq mètres. Heureusement, il n’y avait personne à l’intérieur. Sinon il y aurait eu des blessés », s’émeut la maire Françoise Fribourg, contrainte de fermer les lieux dans l’attente d’un rapport d’expertise. 

Si, en fonction des conclusions, une réouverture de l’église n’est pas exclue dès février, en retirant provisoirement l’ensemble de la corniche, la commune a aussi sollicité, auprès d’un architecte spécialisé, un descriptif estimatif des travaux à réaliser. « On pense que la corniche est mangée par les termites, confie l’élue. Il y a un petit peu d’humidité aussi dans cette église. On va également regarder l’étanchéité de la toiture et des murs, car j’avais dans l’idée de refaire le plafond. Cela va s’imposer à nous. »

La fondation Stéphane Bern approchée

Si le clocher, inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1925, a fait l’objet de retouches régulières, aucune opération spécifique n’a en revanche été menée ces vingt dernières années au niveau de l’église. Françoise Fribourg s’engage à mettre les moyens nécessaires : « Il m’apparaît primordial de préserver le patrimoine cultuel de la commune. On a de belles bâtisses à Meschers mais pas non plus énormément de beaux bâtiments. Cette église a une histoire. Elle a été construite à plusieurs reprises, d’ailleurs. » L’ouverture d’une souscription publique est évoquée pour participer au financement. La commune a aussi noué un contact avec la généreuse Fondation Stéphane Bern.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous