Culture - N°129 - Avril/Mai 2014

Livres

Jardin

Dans ce charmant petit livre, Michel Lis, notre Moustache verte de la rubrique Jardin, nous emmène à la découverte de son jardin secret. Chaque court chapitre, souvent illustré par des documents anciens, est l’occasion d’anectodes et de conseils sur telle ou telle plante.

Par exemple, nous dit-il, «en Saintonge, le coquelicot est la fleur des revenants».

Un ouvrage qui distraira et réjouira les amateurs de jardins.

Les miscellanées illustrées des plantes et des fleurs, Michel Lis, éd. Ouest-France, 128 p., 9,90 €

 

Cartographie

Après l’exposition «Cartographie de la Charente-Maritime, évolution des représentations et des usages du xvie au xxe» qui s’est tenue aux Archives départementales à La Rochelle du 6 mai au 11 octobre 2013 et qui se déroule actuellement aux Archives départementales à Jonzac jusqu’au 30 mai, le Conseil général édite le catalogue, pour faire durer la visite.

Les premières cartes du département sont destinées à la navigation maritime, en raison de l’importance stratégique des routes maritimes du littoral. A tel point que des représentations allemandes, hollandaises ou italiennes existent. Puis, sous Louis XIV, les cartes deviennent un outil de contrôle du pouvoir et d’amélioration des opérations militaires. La cartographie se met ensuite au service de l’Etat avec les cartes cadastrales puis au service du développement touristique.

Cartographie de la Charente-Maritime, éd. Archives départementales de la Charente-Maritime, 96 p., 16 €

Disponible aux Archives de La Rochelle et de Jonzac ou par courrier. Rens. 05 46 45 17 77

Exposition à la mairie des Mathes début mai

 

Immobilier

Un livre pratique vient de sortir à destination de ceux qui souhaitent acquérir un bien immobilier. Sont abordées les questions de la recherche du bien rêvé, de son financement, des visites (avec fiche pratique téléchargeable pour ne rien oublier), les modalités administratives et tous les aspects pratiques (travaux, décoration, assurances, déménagement...). Enfin, un chapitre est consacré à ceux qui achètent dans le but d’investir.

Un ouvrage agréable à lire, avec de nombreux cas expliqués et beaucoup de témoignages, qui accompagnera ceux qui souhaitent devenir propriétaires.

Devenir propriétaire, c’est malin, Patricia Moréreau, éd. Quotidien Malin, 384 p., 20 € (éd. numérique 13,99 €)

 

Destruction de Royan

Guy Binot, historien de référence concernant la Seconde Guerre mondiale et Royan, publie un petit livre qui revient sur la cause de la destruction de la ville balnéaire, provoquant la mort de 450 de ses habitants. Royan était une forteresse pour les Allemands qui pouvaient bloquer le port de Bordeaux et devient, en 1944, l’une des «poches de l’Atlantique». L’aviation alliée rase la ville le 5 janvier 1945 alors que la quasi-totalité de la France est libérée. Guy Binot décrit cette inutile et meurtrière destruction de la ville avec de nombreux documents d’illustration.

Royan 5 janvier 1945, Guy Binot, Geste éditions, 128 p., 10,90 €

 

Histoire

C’est de l’histoire de la région Poitou-Charentes dont on parle quand on s’attelle à l’étude de ses villes. Et c’est en cela que l’ouvrage de Gérard Blier est intéressant. Trente villes sont étudiées, dont de grandes parties sont consacrées aux plus importantes. Mais Fouras, Jonzac, Marennes, Rochefort, Royan, Saint-Jean-d’Angély, Saujon ou encore Brouage («une étoile filante dans l’histoire») sont abordées. Toutes ces villes ont vécu des périodes d’émergence et de prospérité mais aussi de troubles et de déclins, parfois profonds, dues à la combinaison de plusieurs éléments, politiques, administratifs, économiques ou encore religieux.

Les villes du Poitou-Charentes, histoire parallèle de l’Antiquité à nos jours, éd. Le Croît Vif, 248 p., 22 €

 

Bateaux

De l’Antiquité à aujourd’hui, l’histoire des grands explorateurs est indissociable de leurs navires. C’est à partir de ce constat que l’illustrateur Jean-Benoît Héron s’est lancé dans la réalisation de ce petit livre qui décrit les bateaux les plus célèbres et raconte les plus grandes explorations à la découverte de nouvelles terres, de nouvelles mers ou, de nos jours, à buts scientifiques.

L’auteur revient ainsi, entre autres, sur l’odyssée d’Ulysse en Méditerranée à bord de son pentécontère (50 rameurs et une voile), les drakkars des Vikings, la Santa-Maria de Christophe Colomb, La Boudeuse de Louis-Antoine de Bougainville, La Boussole de La Pérouse jusqu’au Tara. Celui-ci est né d’une commande de Jean-Louis Etienne. Il est alors dénommé Antartica et conduira les scientifiques en Antarctique entre 1991 et 1996. Renommé Seamaster par Peter Blake, il entreprend une longue mission de protection de l’environnement, brutalement stoppée par le meurtre de son capitaine lors d’une nuit d’escale au Brésil en 2001. Devenu Tara en 2003, le bateau est envoyé pour étudier le climat aux pôles.

Ces bateaux qui ont découvert le monde, Jean-Benoît Héron, éd. Chasse-Marée Glénat, 128 p., 13,50 €

 

Polar

Un polar régionaliste, ce n’est pas nouveau. Mais quand celui-ci colle à l’actualité, cela devient très intéressant. C’est l’idée originale qu’ont eue notre confrère Arnaud Develde, de Demoiselle FM, et Marie-Claude Aristégui, grand reporter à Sud Ouest. Cette histoire mène le commissaire Camdebourde à enquêter à Rochefort sur des meurtres et un maître-chanteur autour du chantier de l’Hermione.

Sinon... L’Hermione coulera, M.-C. Aristégui et A. Develde, éditions du Caïman, 256 p., 12 €

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous