Culture - N°139 - Décembre/Janvier 2016

Livres

Bateaux

La belle revue régionale trimestrielle Arcades sort début décembre un hors-série sur les bateaux classés monuments historiques.

On y apprend que «la région Poitou-Charentes est, à ce jour, la première région de France en nombre de bateaux classés et inscrits monuments historiques. Une flottille d’exception de 37 unités qui comprend aussi bien des bateaux de commerce et d’industrie que des voiliers classiques ou des bateaux de travail traditionnels.»

Au sommaire, la présentation de ces bateaux, mais aussi la navigation dans l’estuaire de la Gironde, dans le pertuis charentais, la politique de classement des bateaux... Un hors-série dense et richement illustré.

Bateaux classés monuments historiques, hors-série Arcades, 100 pages, 12 €

www.revue-arcades.fr

 

Phares

Les phares sont des édifices qui fascinent. Parce qu’ils font le lien entre les gens de terre et les gens de mer. Parce qu’ils évoquent des aventures héroïques ou tragiques. Parce qu’ils inspirent les écrivains, peintres ou encore cinéastes. Et parce que leurs habitants y vivaient hors du temps et de la civilisation, entre enfer et paradis.

Ce beau livre, abondamment illustré, raconte ces histoires, depuis le mythe du phare d’Alexandrie jusqu’au départ du dernier gardien de Cordouan en 2012.

Cordouan, le «phare des rois et roi des phares» a droit, avec quelques autres, à un chapitre dédié. Il a été le premier phare classé au titre des monuments historiques. Son histoire remonte à 1360 quand un premier phare a été érigé à l’emplacement actuel. Les premiers étages du bâtiment que nous connaissons datent de 1595 et la tour de 1790. Il est, au début, le feu à éclats le plus puissant du monde. L’auteur précise ensuite : «En 1859, Cordouan est le premier phare français équipé de secteurs colorés, blancs et rouges. Il sera le dernier habité par des gardiens jusqu’au 29 juin 2012.»

Seul phare français en mer ouvert au public (au départ de Royan, Meschers ou du Verdon), on peut visiter, entre autres, la chapelle d’origine, pavée de marbre gris et noir et magnifiquement décorée.

Une carte illustrée de tous les phares du littoral français, de la Somme à la Côte d’Azur conclut cet ouvrage de référence.

En fin d’ouvrage, quatre tirés à part représentent les phares de Cordouan, Granville (Manche), Pierres-Noires (Finistère) et Lavezzi (Corse).

Histoire(s) de phares, de Marie-Haude Arzur et Jean-Benoît Héron, éd. Glénat, 160 pages, 35 €

 

Cartes postales

Fernand Braun est un talentueux et prolifique photographe du début du xxe siècle. Arrivé à Royan en 1895, il saisit le dynamisme du littoral atlantique et édite des cartes postales sur la vie, le patrimoine et les paysages de Charente et de Charente-Inférieure. Jusqu’en 1920, il produit un catalogue unique de près de 4 000 vues. Le photographe se consacre aussi aux représentations du premier conflit mondial en photographiant les conséquences de la guerre dans les Charentes. Benjamin Caillaud analyse ces cartes postales en tant qu’historien. «Avec près de 600 clichés reproduits, cet ouvrage dévoile la sensibilité et l’intelligence créatrice de Fernand Braun tout en questionnant l’identité contemporaine des deux Charentes : attractivité du littoral, importance du tourisme et du patrimoine, progrès social…», nous dit l’auteur.

Fernand Braun, photographe des Charentes, de Benjamin Caillaud, éd. Presses universitaires de Rennes, 36 €

 

Gastronomie

Voilà un livre qui donne envie de passer derrière les fourneaux après avoir fait quelques courses de produits locaux frais du marché pour appliquer les recettes de chefs installés en Charente-Maritime. 32 recettes sont ici détaillées, après une présentation du chef. Particularité de l’ouvrage : le soin apporté aux illustrations, entre la qualité des prises de vue et le traitement de la mise en page qui met en valeur les plats.

Au menu : entrées, plats et desserts à volonté avec, par exemple, des chipirons dans l’esprit d’une bouillabaisse, un marbré de homard au foie gras de canard, un carré d’agneau pré-salé de l’estuaire de la Gironde, un filet de bœuf du Poitou légèrement fumé aux huîtres, une galette charentaise angélique-fraises ou encore un royal chocolat au macaron et son carpe diem.

Trésors gastronomiques – Charente-Maritime, éd. DS Atlantique, 112 pages, 35 €

 

L’Hermione

Le retour de la frégate à Rochefort signe la parution de livres sur son périple américain. Parmi ceux-ci, on recommandera particulièrement celui des éditions De Monza pour les amoureux de récits en mer et une immersion totale dans l’aventure de L’Hermione. L’éditeur reprend dans ce beau livre le journal de bord de Yann Cariou, commandant de L’Hermione, et celui de Sandrine Pierrefeu, journaliste, navigatrice et gabière sur la frégate.

Comme l’écrit Erik Orsenna, qui préface l’ouvrage, ces récits permettent de naviguer à travers les yeux de ceux qui, «de Rochefort à Rochefort, via l’Amérique, ont traversé l’Atlantique et affronté ses tempêtes» à bord de la frégate de la liberté, «réplique exacte du bateau sur lequel, un jour de mars 1780, un tout jeune marquis de 23 ans, nommé La Fayette, s’en alla porter le soutien du roi de France à ces Américains qui voulaient arracher leur liberté à la puissance qui les colonisait, l’Angleterre».

Le récit, au jour le jour, est parsemé de citations du journal de bord original de 1780.

De nombreuses photos illustrent les textes : les paysages des différentes étapes, le voilier dans de nombreuses postures (celles de tempêtes sont impressionnantes) et des portraits de l’équipage, dans des moments difficiles, en plein effort physique dans le maniement des voiles, ou plus détendus, quand les instruments de musique sont de sortie sur le pont.

La dernière partie est consacrée au manuel du gabier. On y décrit dans le détail l’équipement du bateau, avec de nombreuses illustrations, et l’essentiel de ce qu’un gabier doit connaître pour travailler à bord de L’Hermione.

L’Hermione – Retour aux Amériques, éd. De Monza, 304 pages, 35 €

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous