Saint-Georges-de-Didonne - N°166 - Juin/Juillet 2020

Saint-Georges : l’extinction nocturne généralisée

Après une phase d’expérimentation concluante dans le quartier de Suzac, l’extinction nocturne de l’éclairage public est désormais étendue à toute la commune depuis le 30 avril, de 1h à 6h du matin, à l’exception de l’avenue du Général-Andrieux et de l’avenue du Colonel-Tourtet. 

« Cette initiative répond à quatre objectifs : la préservation de l’environnement et de la biodiversité, l’amélioration de la qualité du sommeil des habitants, une meilleure gestion de la dépense publique et une meilleure observation du ciel nocturne », explique la municipalité. L’économie réalisée « sera réinvestie dans la modernisation du réseau d’éclairage public ». À titre d’information, une enveloppe de 240 000 € y est consacrée en 2020. 

Dans le quartier de Suzac, « il semblerait par exemple, d’après les hypothèses découlant des premières compilations des données 2020, que les crapauds aient modifié leur comportement de migration sur le quartier de Suzac suite à l’extinction de l’éclairage public. Et les premiers chiffres semblent confirmer un taux de mortalité en forte baisse. »


Plage : le stationnement gratuit cet été

Les horodateurs du bord de mer n’encaisseront rien, cet été. En prévision de la crise économique consécutive à la crise sanitaire, la commune rend gratuits les parkings bordant la plage, pour les mois de juillet et août.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
6 € N°164
Février/Mars 2020

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous