Les Mathes-La Palmyre - N°147 - Avril/Mai 2017

Trois projets d’envergure au budget

La requalification de la halle du centre-bourg et la création de locaux commerciaux, la refonte de la place de la Fontaine à La Palmyre et l’équipement des bâtiments communaux en très haut débit sont les trois projets principaux de ce budget communal. Les impôts locaux n’augmenteront pas cette année.

Trois projets d’importance vont rythmer la vie des Mathérois dans les prochains mois. En effet, lors du conseil municipal du 27 mars dernier, les élus, à l’exception d’une abstention, ont voté le budget. «Notre premier projet concerne la création de locaux commerciaux dans le centre-bourg des Mathes avec la requalification de la halle. Nous avons prévu une enveloppe d’un million d’euros pour ce projet dont une partie sera mobilisée dès cette année. Les travaux devraient débuter en septembre prochain. Nous espérons qu’ils seront terminés au plus tard à la fin avril 2018… sauf si nous décidons de modifier le projet», explique Philippe Gadreau, le maire.  En effet, quelques jours avant ce conseil municipal les élus ont été contactés par les propriétaires de la propriété jouxtant l’emprise du projet. «Nous avions contacté ces propriétaires il y a plusieurs mois pour savoir s’ils étaient vendeurs ce qui n’était pas le cas. Aujourd’hui, ils nous proposent de racheter le terrain avec les deux bâtiments. Nous pourrions alors inclure cet espace dans notre projet mais évidemment cela va changer la donne financière et urbanistique.» En effet, il faudra prendre en compte l’achat du terrain, près de 350 000 €, le coût de la démolition des deux bâtiments et la transformation en un parking et la construction alors d’une autre case commerciale. «C’est une réflexion que nous n’avons pas encore eue avec les élus. Nous allons y réfléchir et si nous décidons d’intégrer ce nouveau paramètre cela décalera le début des travaux.»

L’autre projet d’envergure voté lors de ce budget est celui de la refonte de la place de la Fontaine à La Palmyre. «Là, il nous manque la maîtrise d’une petite partie de foncier pour finaliser notre projet de refonte de cette place qui mérite un bon coup de jeune. Là encore, le projet est estimé à un million d’euros. Les travaux devraient commencer en même temps que ceux du centre-bourg, à savoir en septembre prochain.»

En dehors de ces deux projets, les élus ont voté une enveloppe de 530 000 € pour équiper en fibre à très haut débit les bâtiments communaux, tels que la mairie, les écoles, la médiathèque, l’espace multi-loisirs… mais aussi pour l’installation de hotspots (wi-fi) sur La Palmyre et le centre des Mathes. «Nous allons lancer ces travaux à l’automne prochain.» Outre ces trois projets d’envergure, des travaux de voirie vont être entrepris dans divers endroits de la commune pour maintenir «le bon niveau de nos infrastructures», souligne le maire. 

De plus, les études pour le complexe sportif vont démarrer, une enveloppe de 115 000 € est prévue pour 2017, l’acquisition du terrain, en façade, rue Henri-Erable, a été réalisée et la démolition du bâtiment effectuée. «Un groupe projet est en cours de constitution afin de travailler à la réalisation de cet investissement.» On notera également que l’aménagement de la route de la Fouasse pourrait commencer dès la fin de cette année. «Notre participation financière, puisqu’il s’agit de travaux pris en charge par le Département, serait de 770 000 €, répartie sur 2017 et 2018, nous avions prévu 1 000 000 € pour 2019, dont 170 000 € pour cette année. De plus, la défense de côte nous préoccupe toujours, nous avons donc prévu une enveloppe de 160 000 €.»

L’ensemble des travaux non réalisés en 2016 ont été reportés en 2017, pour les plus importants, notamment la rénovation de la rue des Châgnes, (274 000 €), l’agrandissement des vestiaires du stade de foot (224 000 €). Ces derniers sont vétustes et ne répondent plus aux normes de sécurité, d’accessibilité et d’hygiène. L’extension de ces locaux d’environ 80 m² supplémentaires permettrait de bénéficier de vestiaires, de sanitaires, d’espaces de stockage et d’un club house fonctionnel. Un permis de construire a été déposé et les travaux doivent commencer en juillet prochain.

Le budget de fonctionnement reste sensiblement identique à celui des années précédentes «alors même que nous allons procéder à l’embauche de six nouveaux agents», confirme Philippe Gadreau. En effet, la municipalité a dû inclure dans ses effectifs les trois agents qui travaillaient à l’office de tourisme dont la compétence a été transférée à la communauté d’agglomération Royan Atlantique en janvier dernier. «Ces trois personnes vont s’occuper du service animation qui a été créé par la commune. Parallèlement, reprend le maire, nous allons embaucher trois nouveaux agents pour les besoins des services techniques. Depuis notre arrivée à la tête de la mairie, nous avons rationalisé les services municipaux en ne remplaçant pas, par exemple, les départs à la retraite. Mais nous commençons à être limite en personnel d’où ces embauches.»

Contrairement à l’année dernière où les impôts locaux avaient été augmentés de manière conséquente, plus 10 %, les taux n’ont pas bougé cette année. «Nous l’avons fait l’année dernière et nous nous étions engagés à ne plus augmenter les impôts jusqu’à la fin de notre mandat.»

 

Photo : La municipalité compte investir 1 M€ dans la refonte de la place de la Fontaine à La Palmyre.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
6 € N°149
Août/Septembre 2017

Commander
6 € N°147
Avril/Mai 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous