Saint-Georges-de-Didonne - N°157 - Décembre/Janvier 2018

Un écailler saint-georgais champion de France 2018 ? / Brèves

Cédric Pineau, chef de cuisine du restaurant Le Cardinal des mers à Saint-Georges-de-Didonne, participe le 11 décembre au championnat de France 2018 des écaillers. Neuvième du prestigieux concours national l’an dernier, il devra briller dans deux épreuves pour viser le titre. La première consiste à ouvrir 50 huîtres plates et 50 autres creuses en un minimum de temps. La seconde à présenter le plus beau plateau de fruits de mer. Kevin Pineau a remporté, en octobre dernier, le traditionnel concours régional organisé à la Cité de l’Huître de Marennes. 

Photo © M. Mesnard


Pas de hausse d’impôt en 2019

Les taux d’imposition 2019 seront maintenus à leur niveau des sept dernières années. Ainsi, la taxe d’habitation reste fixée à 11,48 %, le foncier bâti à 27,20 % et le foncier non bâti à 49,50 %.

 

Subventions

Pour «soutenir» le Conseil départemental de la Charente-Maritime dans la gestion du parc de l’estuaire sur l’année 2018, le conseil municipal de Saint-Georges-de-Didonne a voté, lors du conseil municipal du 6 novembre dernier, une subvention de 23 387 €. 

L’association Saint-Georges Voiles va, de son côté, recevoir une aide complémentaire de 350 euros suite à «ses excellents résultats sportifs». La commune, qui souhaite «encourager les jeunes à s’investir» au sein du club, couvre ainsi une partie des frais de déplacement et d’inscription à plusieurs championnats de France et compétitions d’envergure.

 

Jusqu’à 7 ans de prison pour les cambrioleurs du Buffalo Grill

Cinq Bordelais, reconnus coupables de 18 vols ou tentatives de vol en 2017, entre autres au restaurant Buffalo Grill de Saint-Georges-de-Didonne, ont été condamnés à de la prison ferme le 18 octobre dernier. Le tribunal correctionnel de La Rochelle a prononcé des peines allant de 10 mois à 7 ans d’incarcération. Certains membres du «gang des Buffalo» avaient déjà passé plusieurs années derrière les barreaux avant d’être écroués pour association de malfaiteurs, début 2018.

 

Travaux rue de la République 

Le stationnement sera provisoirement perturbé, dans les prochaines semaines, sur un des axes principaux du centre-bourg. D’ici au mois de janvier, Enedis a prévu de réaliser des travaux sur le réseau électrique entre les numéros 51 et 69 de la rue de la République. Le chantier, dont la date de lancement n’était pas encore connue à la mi-novembre, doit durer un mois. Aucune restriction de circulation, en revanche.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous