Sommaire du journal N°167 - Août/Septembre 2020

Chers lecteurs,

Les seconds tours des élections municipales sur la Côte de Beauté ont été  sources de tensions et de surprises. À Meschers, où se tenait une élection triangulaire, Françoise Fribourg, qui siégeait dans l’opposition au maire sortant Dominique Decourt, l’a emporté avec 13 voix d’avance et devient ainsi la première femme maire de la commune. À Saint-Georges-de-Didonne, une autre élection triangulaire a été fatale au maire sortant Jean-Marc Bouffard qui a laissé la place à François Richaud qui siégeait dans l’opposition au conseil municipal sortant. À La Tremblade, Laurence Osta Amigo a sauvé son siège avec seulement 27 voix d’avance sur la liste de ses opposants qui avaient fusionné à l’issue du premier tour. À Royan, Patrick Marengo a résisté à la foule de ses opposants qui avaient réussi à imposer une élection quadrangulaire ! 

Seul regret pour le général, après son élection brillante à Royan, il a échoué pour la présidence de la CARA qu’il convoitait. C’est le maire d’Étaules, Vincent Barraud, qui était déjà vice-président de la Communauté, qui a été élu, confirmant ainsi, après l’élection de Jean-Pierre Tallieu en 2014, que la majorité des maires de la Côte de Beauté ne veulent pas que Royan, ville-centre, ait trop de pouvoir.

On découvrira dans ce journal l’étonnante enquête de notre journaliste Romain Asselin sur le marché de l’immobilier qui, après la Covid-19; connaît un « incroyable engouement ».

Claude Fouchier

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Histoire

Culture

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous