Sommaire du journal N°66 - Septembre/Octobre 2003

Chers lecteurs,

Selon les premières estimations, on est satisfait de la saison sur la Côte de Beauté. Même si juillet a été moyen et si la canicule d'août a découragé les visiteurs au zoo de La Palmyre et aux Jardins du Monde. Mais les chiffres de septembre s'annoncent à la hausse. Tant pis pour les commerçants qui, comme à Ronce-les-Bains, ferment dès la fin août alors que les villages de vacances affichaient complet début septembre. A ce propos, nous savons que nombre d'entre vous – et nous-mêmes d'ailleurs – privilégient les commerces, et notamment les restaurants, qui font l'effort de rester ouverts toute l'année ou, du moins, une grande partie de l'année. Ce qui devrait faire réfléchir les autres...
La saison s'allonge, de toute évidence. Les week-ends de mai et juin, prolongés par des "ponts" de plus en plus fréquents en raison des RTT, incitent de nombreux cadres à venir faire un tour sur la côte. Pour peu que les communes offrent une animation de qualité, ce qui est, par exemple, la volonté affirmée de Saint-Georges, vous n'hésitez pas à regagner votre villa ou votre appartement de vacances.
Un festival populaire, par exemple, qui ouvrirait la saison au mois de mai, et un autre qui la femerait en septembre, pourraient "caler" une saison touristique qui, dans ces conditions et compte tenu de l'ensoleillement exceptionnel de la Côte de Beauté, devrait durer six mois.
Dans cet esprit, l'ouverture du musée de Pontaillac, qui sera ouvert vers la fin de l'année et dont la visite devrait être passionnante, est un "plus" indéniable.

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
6 € N°163
Décembre/Janvier 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous