La Côte de Beauté - N°167 - Août/Septembre 2020

Inventaire des gîtes à chauves-souris dans la presqu’île / Brèves

Les chiroptérologues sont de sortie, cet été. Comprenez les spécialistes des chauves-souris. Depuis le début de la saison, l’association Nature Environnement 17, en collaboration notamment avec la Communauté d’agglomération Royan Atlantique, réalise un programme de recensement des populations de chauves-souris exploitant le patrimoine bâti dans des espaces Natura 2000. La presqu’île d’Arvert fait partie des espaces sillonnés. 

« Les bâtiments favorables à l’accueil présentent des accès faciles vers l’intérieur (fenêtres cassées, trous dans les murs, fissures, portes ouvertes…) et des micro-conditions de température, d’humidité et de luminosité particulières », détaille l’association de protection de l’environnement. Tous les particuliers possédant un vieux corps de ferme, une grange, des combles non aménagés ou un moulin sont donc invités à se faire connaître.  

Ces recherches, une fois abouties, permettront d’améliorer les connaissances relatives aux gîtes utilisés par ces espèces en période estivale pour la mise-bas et l’élevage des jeunes. L’étude de ce patrimoine bâti aidera ainsi à la conservation des chauves-souris durant cette période clé et sensible dans leur cycle annuel. En effet, à l’échelle de l’ex-région Poitou-Charentes, certaines espèces ont vu leurs effectifs diminuer de 30 à 70% sur les vingt-cinq dernières années.

 

Photo : Le petit rhinolophe fait partie des espèces étudiées (© N. Auboin/Nature Environnement 17)

 


Unité de méthanisation : le chantier est lancé

La première unité de méthanisation du Pays royannais s’apprête à sortir de terre. Après huit années de réflexion, d’études et de recherches, le projet de 7,5 M€ porté par Agri-Seudre Energies (CB n° 160) entre dans sa phase concrète. Les premiers travaux ont démarré en juin sur la commune du Chay, au nord-est de Royan. Pour une mise en service prévue au printemps 2021. 

17 000 tonnes de fumier seront transformées chaque année en digestat, destiné à fertiliser les champs, et surtout en biogaz à injecter dans le réseau de gaz naturel GRDF de la ville de Royan. La production annuelle sera équivalente à la consommation de plus de 1 000 foyers. Le zoo de La Palmyre est l’un des fers de lance de ce projet.


La baignade surveillée jusqu’au 30 août

Plus de 130 professionnels, répartis sur 22 postes de secours, sont présents sur les bords des plages de la Côte de Beauté jusqu’au dimanche 30 août pour assurer une surveillance quotidienne (11h-19h) de la baignade. L’océan a tué une personne au mois de juin, sur le secteur. Une jeune touriste belge de 25 ans a succombé à un arrêt cardiaque après un début de noyade. Elle faisait partie d’un groupe de six nageuses en difficulté au large de la plage trembladaise de la Bouverie. 

La Palmyre : le Club Med a son 4e trident

Après dix mois de travaux pour monter en gamme, le Club Méditerranée de la Palmyre a pu rouvrir ses portes, le 12 juillet dernier. Les 35 M€ investis, pour rénover notamment les 418 chambres et créer de nouveaux espaces, permettent au village-vacances ouvert en 2003 de passer à « quatre tridents » sur une échelle de cinq. Une centaine de travailleurs saisonniers, dont la moitié en restauration, ont été recrutés pour cette saison 2020 qui s’achèvera fin octobre.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°167
Août/Septembre 2020

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous