La Tremblade-Ronce-les-Bains - N°156 - Octobre/Novembre 2018

La directrice de la maison de retraite provisoirement suspendue

Suite à un dépôt de plainte d’un résident de l’Ehpad des Mimosas durant l’été, la maire de La Tremblade, également présidente du conseil d’administration du Centre communal d’action sociale qui exploite le site, a décidé de suspendre la directrice en place depuis 2014. Une mesure prise «à titre conservatoire» début septembre, pour une période de quatre mois, le temps de l’enquête de gendarmerie. 

Un nouveau directeur assurera donc l’intérim jusqu’à la fin de l’année.


Le nouvel Ehpad attendu pour 2021

Le bailleur social Habitat 17, qui s’est vu confier la construction du nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, a lancé un appel d’offres au mois d’août. Les travaux, qui devraient débuter mi-2019, s’étaleront sur deux années, à côté de la future caserne de gendarmerie, sur le site des Bengalis. Il s’agit de construire une maison de retraite de 65 lits, soit 14 de plus que l’actuelle. Le montant de l’opération, revu à la hausse, dépassera les 5 millions d’euros.

 
Commentaires des internautes
GIRAUD - le 28/02/2021 à 10:04
Bonjour , suite à votre article ci dessous sur la suspension de l'ancienne directrice de l'ehpad les mimosas à la tremblade ,je fais parti de la famille d'une des résidentes de l'établissement, avez vous eu le résultat de l'enquête de gendarmerie ? et a t'elle eu des suites, sanction de la directrice , procés .... ? merci d'avance pour votre réponse

cdt

Jean GIRAUD
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°169
Décembre/Janvier 2020

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous