La Côte de Beauté - N°170 - Février/Mars 2021

Le futur commissariat sur les rails

L’État débloque, dans son plan de relance, plus de 6 M€ pour la construction d’un nouveau commissariat de police à Royan.

L’annonce est intervenue à dix jours de Noël. Et, après des années d’attente, elle a été accueillie en quelque sorte comme un cadeau au pied du sapin des policiers nationaux affectés sur la circonscription de sécurité publique de Royan. En accordant 6,27 M€ à la reconstruction du commissariat, l’État entérine les envies de relogement exprimées depuis des années par les principaux concernés. Et relayées à moult reprises par les élus du territoire, le député Didier Quentin se faisant notamment l’avocat auprès du gouvernement de policiers aux conditions de travail « choquantes ». En cause, la vétusté et l’exiguïté des actuels locaux, situés en centre-ville de Royan, au pied de l’église Notre-Dame.

Cette enveloppe financière conséquente émane du plan de relance économique lancé par le gouvernement. Plus précisément des 2,7 milliards d’euros investis dans le programme de rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État, destiné à « réduire considérablement l’empreinte carbone de son parc immobilier ». À lui seul, le futur commissariat de Royan concentre quasiment la moitié des 13,5 M€ alloués aux 31 projets retenus en Charente-Maritime. Il sera construit boulevard Clemenceau, sur le site de l’ancienne gendarmerie. Une fois les locaux, inutilisés depuis le déménagement de la brigade territoriale vers la caserne de La Tremblade, démolis et dépollués. 

Des travaux de confort aussi, avant le transfert

Si le projet était inscrit dans le plan triennal 2021-2023 de programmation immobilière du ministère de l’Intérieur, avec un budget initial de 4,26 M€, la prudence prédominait dans ce dossier. Les élus locaux craignant de le voir renvoyé aux calendes grecques. Aucun calendrier n’est encore dévoilé mais la nouvelle enveloppe débloquée par l’État scelle définitivement le sort des policiers amenés à intervenir aussi à Saint-Georges, Vaux et Saint-Palais. En attendant le futur commissariat, 20 000 € de travaux seront prochainement réalisés dans les actuels locaux pour, précise la préfecture, « améliorer les conditions de confort et les performances énergétiques ».

 
Photo : L’ancienne gendarmerie sera rasée, boulevard Clemenceau, pour édifier le nouveau commissariat de police de Royan.
 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°167
Août/Septembre 2020

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous