Saint-Georges-de-Didonne - N°98 - Janvier/Février 2009

13 millions d'euros pour le front de mer

Contrairement aux années précédentes, le conseil municipal n'a pas voté son budget en décembre, préférant le reporter en février. Le budget sera consacré au réaménagement du front de mer et aux travaux de réparation du réseau pluvial, entre autres.

 

cb98-8.jpgDepuis plusieurs années, le conseil municipal votait son budget en décembre pour permettre de démarrer les chantiers de voirie dès le début de l’année. «Cependant, explique Jean-Michel Renu, le maire, cela avait un effet pervers car le budget étant prêt à consommer dès le mois de janvier, nous avions des difficultés de trésorerie au mois de juillet-août et nous étions obligés de voter des budgets complémentaires. Ainsi avons-nous décidé de voter notre budget au début du mois de février.» Mi-décembre, les élus ont pris connaissance des orientations budgétaires. Le budget 2009 devra forcément faire face aux engagements pris devant les électeurs et également boucler les dossiers déjà engagés.

«Le projet de réaménagement complet du front de mer est toujours d’actualité, reprend l’élu. Il comprend près de 5 kilomètres de voirie. En 2003, le Conseil général, responsable de cette voirie, a voulu nous redonner le boulevard après une réfection. Nous avons préféré travailler sur une refonte totale. Le front de mer a été créé au début des années 60 et il n’a jamais évolué.» Une conception initiale totalement obsolète, d’où l’idée d’abandonner une des deux voies, côté mer, pour la remplacer par un aménagement paysager avec un cheminement pour les cyclistes, les piétons… «On souhaite créer des placettes, des gargotes saisonnières, reprend le maire. Le principe de cet aménagement a été adopté par l’ancien président du Conseil général, Claude Belot, et approuvé par le nouveau, Dominique Bussereau. Tout cela pour dire qu’il n’y a pas de favoritisme.» Le chantier est actuellement estimé à 13 millions d’euros dont 2,5 millions d’euros à la charge de la commune. Un cabinet d’études a d’ores et déjà été choisi et cette année sera consacrée à l’étude et à l’enquête publique. Les travaux seraient réalisés en plusieurs tranches entre 2010 et 2012. Le projet s’est un peu alourdi puisque le conseil municipal s’est rendu compte que l’on pouvait difficilement faire la façade sans refaire l’environnement proche du Relais de la Côte de Beauté et des jardins du Trier. «Nous avons donc intégré ces deux sites à l’étude pour mieux prendre en compte le centre-ville dans ce projet. De plus, nous profitons de l’occasion pour travailler sur l’étude pour l’aménagement du boulevard Garnier.»

Un autre dossier important au budget 2009 est celui du réseau pluvial. La mairie doit effectuer rapidement des réparations dans certains quartiers qui inondent systématiquement. Il s’agit notamment du quartier du stade, le bas de l’avenue du Maréchal-Leclerc, la rue du Commandant-Cousin et devant le supermarché Champion. «Le budget, très lourd, avoisine les 3 millions d’euros», explique le maire.

Une autre partie des finances sera consacrée aux acquisitions foncières pour tenter de combler le déficit chronique d’accession à la propriété ainsi que des logements aidés. «Nous devons faire en sorte que des jeunes s’installent sur la commune. Nous avons encore des zones constructibles au nord du quartier de la Marandière et Plein Eté, en bordure de rocade. Nous voulons également contraindre les promoteurs, sur des projets d’envergure, à un quota de logements aidés. Nous souhaitons pratiquer la mixité sociale sachant qu’en bordure de rocade l’idée est de prolonger les zones d’activités avec des enseignes nationales qui nous ont sollicités. Nous avons réservé 774 000 € pour ces acquisitions.» Comme les années précédentes, un million d’euros sera provisionné pour la voirie avec, notamment, la création des giratoires sur l’avenue du Lieutenant-Tourtet. Si le Conseil général prend en charge les travaux de construction, la commune doit s’acquitter des aménagements électriques pour la somme de 700 000 €.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.50 € N°178
Juin/Juillet 2022

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous