Saint-Palais-sur-Mer - N°179 - Août/Septembre 2022

Concertation citoyenne pour repenser l’avenue de la République

La commune planche sur un nouvel aménagement de cette artère centrale et commerçante. Après plusieurs projets ayant fait face à la protestation des habitants, les élus ont fait le choix de la concertation citoyenne.

Pour l’heure, le réaménagement de l’avenue de la République n’est qu’un projet incertain. Rien de concret, juste un objectif un peu nébuleux visant à « penser l’avenue de la République de demain ». « Notre objectif est d’arriver à un consensus pour que tout le monde trouve son compte dans ce projet d’aménagement : les piétons, les automobilistes, les cyclistes, les commerçants, les habitants », confie Jean-Louis Garnier, premier adjoint au maire délégué notamment à l’urbanisme. 

« Il y a cinq ans, nous voulions passer l’avenue en sens unique avec la création d’une voie réservée aux déplacements doux. On a dû alors faire face à une farouche opposition des commerçants, ce qui nous a poussés à enterrer le projet, n’oublie pas l’élu. Nous avons aussi imaginé une expérimentation le temps d’un été mais l’idée n’a pas non plus rencontré une adhésion massive. »

Eviter la fronde

Alors pour éviter une nouvelle levée de bouclier des commerçants et habitants, la commune mise sur la concertation publique pour ce projet de réaménagement. Plusieurs ateliers de travail ouverts à tous les Saint-Palaisiens de passage ou vivant sur la commune à l’année – habitants, résidents secondaires, commerçants et touristes – sont proposés cet été. Le 11 août à 11h et le 8 septembre à 20h, à la salle des fêtes. 

« Le but est de recueillir les impressions de tous les usagers de cette artère centrale de notre commune pour arriver à plusieurs scénarios d’aménagement possible, que l’on puisse en choisir un lors du conseil municipal de décembre prochain pour entamer d’éventuels travaux, poursuit Jean-Louis Garnier. On part aujourd’hui d’une feuille blanche, sans aucun a priori. On verra sur quoi tout ceci aboutira. Peut-être un réaménagement d’ampleur mais peut-être aussi que rien ne changera. »

« No parking, no business »

Pascal Parrot, le gérant du Rancho mais aussi de quatre commerces implantés sur l’avenue de la République, a son avis sur la question. « Il n’y a pas de problème particulier avec cette avenue. Depuis dix ans que j’y suis installé, il n’y a jamais eu le moindre accident. Qu’il y ait des conflits d’usages je ne le nie pas mais la piétonnisation et le développement des déplacements doux ce n’est pas ce qui fait fonctionner le commerce. En revanche, il y a un manque de place de stationnement pour les voitures. Et, comme dit l’adage, “no parking, no business”. » 

Le commerçant saint-palaisien poursuit, : « Pour moi, ce qui importe le plus dans ce projet, c’est que l’âme de Saint-Palais soit préservée. Nous avons une commune attractive, il faudra prendre gard à ne pas la dénaturer. »

Photo : Des ateliers de travail sont programmés les 11 août et 8 septembre à propos de l’avenir de l’avenue de la République.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander
7.50 € N°179
Août/Septembre 2022

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous