Vaux-sur-Mer - N°85 - Novembre/Décembre 2006

Editions Bonne Anse : les plus belles pages de l’histoire locale

Depuis 2003, les éditions Bonne Anse se consacrent exclusivement au pays royannais. Derrière cette aventure, se cache Pierre-Louis Bouchet, un autodidacte amoureux de sa région.

 

«C’est arrivé avec le temps. D’abord, on ne réalise pas, on se dit que tout est naturel. On a d’autres centres d’intérêt. Les miens, c’était surf, musique et filles, et pas forcément dans cet ordre ! Et puis tout à coup, on se rend compte qu’on vit dans une région fabuleuse, et on a envie de le faire savoir.» C’est ainsi que Pierre-Louis Bouchet explique sa reconversion dans la publication d’ouvrages sur l’histoire du pays royannais. C’est en effet à lui que l’on doit la création des éditions Bonne Anse installées dans la commune. Pourtant, rien ne prédisposait ce tout jeune quinquagénaire à donner dans la littérature.

Après des études d’anglais et de droit, c’est vers l’informatique qu’il se tourne. «En 1985, j’ai découvert le Macintosh, un outil révolutionnaire. J’ai foncé là-dedans, et c’est ainsi que j’ai fait partie de la première équipe d’Apple France.» En créant sa société Micro Média en 1986, il devient l’un des premiers concessionnaires de la marque. Il équipe des agences, des typographes, des photographes… «Peu à peu, à leur contact, je me suis forgé à cette culture, à cette technique. Et moi aussi, j’ai eu envie de me servir de l’informatique comme outil de communication, et plus seulement comme outil de gestion.» Sa petite entreprise se dote d’une activité de prestation de service. Création de catalogues, de dépliants, de plaquettes, puis plus tard de sites web, il se lance avec passion dans la communication. «Mais je ne voulais pas faire n’importe quoi. Vendre des petits pois ne m’intéresse pas. Je voulais me servir de l’outil pour évoquer les sujets qui me sont chers : l’histoire, le patrimoine, la culture.» Il réalise ainsi les affiches et les livrets du musée de Royan, le site internet du musée du patrimoine du pays royannais, ou un magazine mensuel en ligne baptisé la «Cyber Gazette des Bains de Mer». La richesse patrimoniale de la région le subjugue et, en 2003, il ajoute une dernière corde à son arc en se lançant dans l’édition. Bonne Anse voit le jour et avec elle quatre à cinq livres par an. Quatorze ouvrages ont déjà été publiés, tous en lien direct avec le pays royannais. Les sujets sont variés, mais l’océan n’est jamais loin, comme un fil rouge qui sous-tend toute la collection. «C’est un thème récurrent que l’on retrouve sur presque toutes les couvertures, car c’est un élément indissociable de la région. La façade atlantique apporte une ouverture et un brassage de populations qui sont à la base de notre histoire.» L’éditeur sélectionne ses sujets au gré de ses rencontres et de ses amis. La plupart du temps les «thèmes forts s’imposent d’eux-mêmes». Il en va ainsi de Pontaillac, quartier chic de Royan, «petit joyau de l’estuaire» qui fait ressortir le côté prestigieux de la station. Il en va de même pour les grands hommes (Zola, Champlain, Billaud) ou pour les périodes cruciales de l’histoire locale comme la Seconde Guerre mondiale et la reconstruction.

Chaque fois, mille à trois mille exemplaires sont vendus. Certains titres sont même des best-sellers ! «Pontaillac a eu un succès dévastateur. La sortie correspondait avec un mouvement de fond, une nostalgie galopante du passé prestigieux de la station, alors même que la municipalité avait entrepris de rénover ce quartier.» L’ouvrage s’est écoulé à deux mille exemplaires et sera réédité en 2007. Autre grand succès, le livre sur Dugua de Mons, bien aidé par le prix des Mouettes décerné en 2004 par le Conseil général de la Charente-Maritime. Enfin, le Guide architectural Royan 1950 est en cours de réédition.

Pour la suite, Pierre-Louis Bouchet est discret. Bien sûr, il y a des projets, mais lesquels ? «Je ne planifie pas de programme de sortie.» Tout juste apprend-on que Bernard Mounier, auquel on doit déjà quatre ouvrages, reviendra bientôt avec un cinquième titre… Quant à l’éditeur lui-même, il ne cache pas qu’il aimerait aussi être publié. Il envisage de coucher sur le papier les destins croisés de ses grands-pères dont l’un est mort en déportation alors que l’autre était un baron du cognac. Mais le manque de temps et une certaine pudeur repoussent encore ce projet.


Les parutions

 

Pontaillac, histoire d’une conche de Poyan, Yves Delmas, 2003

Zola, trois étés à Royan, Monique Chartier, 2003

Talmont et merveilles sur la Gironde, Bernard Mounier, 2004

Pierre Dugua de Mons, Guy Binot, 2004

Croix sur Royan, Samuel Besançon, coédition avec Le Croît Vif, 2005

Bombardement et libération de la poche de Royan, Marie-Anne Bouchet-Roy, coédition avec la Société des amis du musée de Royan, 2005

René Val ou la véritable histoire du caviar de la Gironde, transcrit pas Bernard Mounier, coédition avec la Société des amis de Talmont, 2005

La Moulue surette (La morue salée). Journal de voyage aux Terres-Neuves du marinier dit «Ageasson», Petite Pie, né en 1500 à Chartressac sur la Seudre, Jean-René Clergeau, coédition avec la CDA, 2005

Victor Billaud, le chantre de Royan, Monique Chartier, 2005

La grosse aventure des marins saintongeais dans les terres neuves et Le grand livre des voyages de Champlain, Bernard Mounier, Patrick Henniquau, coédition avec la CDA, 2005

Notre-Dame de Royan, Guillaume Gillet, architecte, Rose Gillet, 2005

Guide architectural Royan 1950, Antoine-Marie Préaut, 2006

Gloire aux pilotes de l’embouchure de la Gironde, Bernard Mounier, 2006

Histoire de la Pelote Basque à Royan, Jean Barbat, 2006

Commentaires des internautes
Val - le 03/11/2009 à 22:53
par le plus grand des hasards, je me retrouve à lire cette page... je me souviens d'un coktail que j'avais organisé à Talmont en août 2004 pour la promotion du livre su Pierre Dugua De Mons à l'époque où j'étais restauratrice, c'était le jour de mon anniversaire...et je viens de faire le lien entre Pierre-Louis Bouchet, et mes deux professeurs de 6ème, Madame Boucher et Melle Chartier... je ne sais pas pourquoi j'écris cela ici, mais certaines personnes reviennent de temps en temps croiser ma route, et ça m'interpelle...
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous