La Côte de Beauté - N°182 - Février/Mars 2023

Le sentier des Douaniers consolidé pour l’été ?

Et si le très touristique chemin côtier retrouvait de sa superbe, aux beaux jours ? La mairie de Saint-Palais souhaite engager des travaux d’urgence pour rouvrir une emblématique portion interdite au public depuis bientôt un an et demi.

Les promeneurs vont peut-être pouvoir de nouveau jouir de l’une des plus belles balades du territoire dès cet été. Le chemin piétonnier aménagé qui serpente le long de la côte entre Vaux et Saint-Palais est de plus en plus grignoté et fragilisé par l’érosion. Au point que depuis octobre 2021, la commune saint-palaisienne a dû fermer au public un tronçon de 300 mètres entre la villa Minerve et le pont du Diable en raison de risques d’éboulements et de chutes de pierres. Puis, en mars 2022, devant l’évidence des expertises, une seconde portion entre le parking du Belvédère et le square Geneviève Nappée. 

Au cœur de l’hiver, Claude Baudin se veut optimiste. Son objectif : rouvrir pour la saison estivale la première des deux sections condamnées. « Nous sommes en attente d’un retour du bureau d’études qui va définir un programme de travaux pour sécuriser le site, confie le premier édile. On en saura plus au printemps, les experts doivent rendre leur copie dans un délai de trois mois maximum. Ce qui est certain, c’est qu’il va falloir intervenir rapidement. Il y a, à certains endroits, en bas de la falaise, des failles impressionnantes. J’ai le souvenir qu’enfant, j’allais m’y cacher avec des copains mais à l’époque on y entrait en rampant. Aujourd’hui, on passe debout ! »

Les travaux possiblement financés à 80 %

Il va donc falloir œuvrer en urgence pour sécuriser le site si la perspective d’une réouverture estivale est considérée réaliste. Stéphane Magrenon, conseiller municipal délégué au littoral et au patrimoine, évoque quelques pistes : « Ces travaux devraient consister en la construction de passerelles au-dessus des failles pour permettre aux promeneurs de déambuler sans risque. Il est également prévu un nettoyage et une purge de la falaise pour éviter la chute de pierres. Une deuxième phase de travaux devrait être lancée, par la suite, en fin d’année. »

Evidemment, l’une des questions majeures dans ce dossier est celle du financement. Si les élus ne s’aventurent pas à énoncer une quelconque enveloppe, le coût des chantiers pourrait naturellement se chiffrer en centaines de milliers d’euros. « La bonne nouvelle, rebondit toutefois Claude Baudin, c’est que nous avons rencontré en septembre dernier les personnes en charge du programme de l’État baptisé “France Vue sur mer” qui pourrait subventionner les études et les travaux à hauteur de 80 %. Nous leur avons présenté le dossier complet avec les deux rapports du Cerema [Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement, NDLR] et les pistes d’actions pour sécuriser le site et ils nous ont confirmé que le financement de ce type de projets était au cœur de leur action. »

Photo © Mairie de Saint-Palais-sur-Mer

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous