Royan - N°141 - Avril/Mai 2016

Trois candidatures pour la gestion du port

La commune, la CARA et le Département sont candidats pour la gestion et l’entretien du port.

La loi NOTRe prévoit que la propriété, l’aménagement, l’entretien et la gestion des ports relevant du Département peuvent être transférés, au plus tard au 1er janvier 2017, aux autres collectivités territoriales ou à leur groupement. Le Département, en décembre dernier, a sollicité le maintien de sa compétence portuaire pour l’ensemble des 36 ports départementaux, dont celui de Royan. La communauté d’agglomération Royan Atlantique de son côté, en février dernier, a décidé de se porter candidate pour certains ports dont celui de Royan. La commune qui assure l’entretien et la gestion du port par convention depuis 1963 s’est, à son tour, portée candidate pour exercer ces compétences. Si plusieurs offres sont présentées pour un même port, le préfet peut alors proposer la constitution d’un syndicat mixte. La commune souhaite être désignée comme le leader du syndicat mixte qui pourrait voir le jour. «Ce syndicat pourrait regrouper la commune, la CARA et le Département, souligne Didier Quentin, le maire, et comptez sur moi pour prendre la maîtrise de cette affaire. Que je sache, le port de Royan est à Royan et entend le rester !» Enfin pour le moment le port de Royan appartient toujours au Département.

Parallèlement à cette demande, les élus ont signé une convention avec le Département et la communauté d’agglomération pour la réalisation d’une étude économique et stratégique sur l’activité de croisière sur et à partir du port. En effet, le développement de l’activité de croisière pousse les sociétés de croisiéristes naviguant sur l’estuaire de la Gironde à solliciter la commune et la CARA pour réaliser des escales dans le port de Royan. Un équipement d’accueil adapté sur le port nécessite des aménagements supplémentaires dont le coût est aujourd’hui estimé à deux millions d’euros. La commune, la CARA et le Département vont conduire une étude économique et stratégique pour évaluer les impacts touristiques potentiels d’une telle activité. Cette étude est estimée à 30 000 €, chaque partie la financera à hauteur de 10 000€. 

Enfin, la 29e édition des Défis ports de pêche se tiendra dans la commune du 1er au 7 mai. Cette manifestation a pour but de réunir le temps d’une régate les mondes de la pêche et de la plaisance, dans un port différent chaque année. Elle a pour objectifs de promouvoir les produits de la mer et valoriser la pêche française, ainsi qu’un port et un territoire par différentes activités nautiques, économiques, culturelles. La CARA va subventionner cette manifestation à hauteur de 15 000 €.

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
6 € N°178
Juin/Juillet 2022

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous