Saint-Palais-sur-Mer - N°118 - Juin/Juillet 2012

Un centre d’arts contemporains dans la maison des Douanes

 

En octobre 2007, la communauté d’agglomération Royan Atlantique a acheté la maison des Douanes et avait alors exprimé l’envie d’en faire un lieu de rencontres, ouvert au public. Une mission de programmiste a alors été confiée au cabinet Service public 2000 pour transformer cette maison des Douanes en un lieu à vocation culturelle et patrimoniale, accessible à tous. Rebaptisée «la maison CARA» pour Centre d’arts contemporains de Royan Atlantique, les élus communautaires souhaitent en faire un lieu d’interprétation des patrimoines, d’expositions éphémères, de valorisation et d’animation territoriale mais aussi de réceptions. Son contenu restera intimement lié au «génie des lieux» et à son environnement immédiat : le littoral atlantique. Un cahier des charges précis a ainsi été établi pour permettre de lancer le concours de maîtrise d’œuvre. Les élus, lors du conseil communautaire du mois d’avril, ont approuvé les orientations stratégiques du programme général avec une ouverture au public très maîtrisée, une maison ouverte à tous les artistes, un lieu d’exposition, de réception, d’actions de promotion territoriale, une exigence de haute qualité environnementale et architecturale et enfin avec comme fil conducteur les patrimoines vivants de Royan Atlantique. 

«L’idée, souligne Claude Baudin, le maire, est d’ouvrir ce lieu au plus grand nombre, cependant, le centre d’arts créé sera à la hauteur de l’établissement c’est-à-dire capable d’accueillir 30 à 50 personnes maximum. Il faut garder l’âme de cet endroit où une petite extension est envisageable tout de même. De plus, nous allons créer un accès par le chemin piétonnier pour permettre de découvrir l’écrin dans lequel il est situé.»

Le site constituera ainsi, non pas un musée, mais un centre d’interprétation pluridisciplinaire de diffusion, voire de création artistique et culturelle sur des domaines variés, mais obligatoirement en rapport avec le territoire de Royan Atlantique et de ses paysages. Les travaux devraient être réalisés dans le courant de l’année 2013.  

Photo bernezac.com

 

La maison des Douanes rachetée au-delà de l’estimation

 

Convoité par la mairie, c’est finalement la communauté d’agglomération Royan Atlantique qui a acheté, en 2007,  le bureau des douanes mis en vente par l’Etat.

L’ancien maire, Hervé Hue, souhaitait acquerir ce bâtiment de 325 m2, qui avait donné un temps son nom à la commune (Le Bureau ou Bureau-les-Bains au xixe siècle), situé dans un parc surplombant la mer. L’ensemble avait été mis en vente par l’Etat. Mais il s’était alors heurté au veto de son conseil municipal estimant que le prix des Domaines, 1 150 000 €, allait grever de manière trop importante les finances locales. Finalement, l’Etat lançait un appel à candidatures pour l’acquisition de cette maison. L’association les Amis de Saint-Palais, redoutant qu’elle ne tombe dans les mains d’un promoteur, lançait alors, une souscription pour acheter le bien. L’idée était ensuite de le céder soit à la mairie soit à la communauté d’agglomération. Parallèlement, le président de la Cara montrait un vif intérêt pour le bâtiment mais aussi et surtout pour son exposition, au cœur du territoire du pays Royannais, sur le littoral et en centre bourg. Autant de paramètres qui le poussaient à faire une offre à l’Etat au-dessus du prix fixé par les Domaines. La communauté d’agglomération en proposant de le racheter à 1 250 000 € avait alors remporté le marché (CB n° 91).

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous