Vaux-sur-Mer - N°88 - Mai/Juin 2007

Un nouveau quartier dans la ville

Les élus ont désigné un aménageur pour la création de la future zone d’aménagement concerté les Cormiers-Les Battières qui pourrait accueillir près de 450 logements, dont une centaine aidés.

 

«Nous sommes sensibles au fait que les personnes qui travaillent sur notre commune ne peuvent pas habiter sur place. C’est pourquoi, explique Gilbert Naudin, le maire, nous avons voulu tenir compte de cette population en ouvrant à l’urbanisation les zones du Cormier-Les Battières.» Un aménageur vient d’être désigné pour réaliser ce nouveau quartier sur près de 20 hectares. Cette zone d’aménagement concerté va répondre à un cahier des charges relativement drastique. «Cette ouverture à l’urbanisation, reprend le maire, répond à une réflexion importante qui a permis de mettre en avant plusieurs enjeux. Le premier étant la continuité avec le bourg. Il s’agit, en effet, de créer un nouveau quartier dans la commune, un lieu de vie qui ne soit pas indépendant du reste du bourg.» Les élus souhaitent également avoir un espace occupé de manière inter-générationnelle. L’idée est donc de faire vivre ensemble des personnes dans des logements sociaux et des primo-accédants mais aussi de préserver l’environnement et de l’utiliser au profit de l’ensemble. «Nous souhaitons imposer le traitement des eaux de pluie de l’ensemble des habitations, c’est-à-dire la récupération de l’eau à la parcelle. Des conteneurs seront enterrés sur chaque terrain pour récupérer l’eau de pluie.» Outre ces conteneurs, la commune veut créer des noues un peu partout sur toute la surface pour récupérer l’eau. Outre cette politique sur l’eau, les élus ont des exigences particulières concernant les énergies. Ces exigences se traduisent notamment par l’orientation des maisons et l’utilisation des énergies nouvelles.

«Des panneaux solaires vont être installés sur les maisons pour la production d’eau chaude et des panneaux photovoltaïques pour l’électricité.» Des services publics seront également aménagés avec notamment une crèche. La création d’une école maternelle est envisagée pour répondre aux besoins des couples qui viendront s’installer. Il s’agit, en effet, de créer 450 logements dont environ 100 logements aidés dans le cadre de la loi SRU. «Il restera des lots libres à la constructions avec les mêmes prescriptions que la zone d’aménagement concerté. Elle sera équipée d’une voie structurante et de voies secondaires plus ou moins libres à la voiture. Dans la partie basse de l’espace, le chemin existant sera aménagé pour les piétons et les vélos.»

Cinq à sept années vont être nécessaires pour occuper l’espace, l’aménagement étant réalisé par phases successives afin de doser le développement. «Cependant, il est important de signaler, explique Gilbert Naudin, que ces aménagements doivent faire l’objet d’une concession à l’aménageur. Ce document sera prêt d’ici quelque mois. Tant que ce contrat ne sera pas signé rien ne sera réalisable. L’aménageur travaille sur le cahier des charges que nous lui avons transmis et devra nous faire des propositions pour que l’on signe cette concession.»

 

Le dossier concernant cet aménagement est consultable sur le site de la mairie :

www.vaux-atlantique.com

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous