Sommaire du journal N°19 - Novembre/Décembre 1995

Chers lecteurs,
Le sans-gêne et la bêtise ont triomphé à Vaux-sur-Mer. On a massacré, à la tronçonneuse, des yeuses du chemin des Douaniers. L'opération s'est faite, sans vergogne, en plein jour, devant certains de nos lecteurs effarés qui n'ont pu s'opposer au "travail" de celui qui tenait la tronçonneuse pour le compte d'un riverain, apparemment propriétaire du sol, donc des racines des chênes. Ce mauvais coup a eu lieu après les soins méticuleux apportés à ces yeuses par la commune de Vaux, l'hiver dernier, et à quelques mètres des yeuses de 200 ans, traitées, il y a quelques mois, par la commune de Saint-Palais et l'association Protect-Style... Et quelques semaines avant le classement à l'inventaire des sites qui aurait définitivement mis ces yeuses, très rares sur la côte, sous la protection de l'Etat. Ceci explique, sans doute, cela. Il est, dans ces conditions, impossible d'admettre une telle mauvaise action même si, aux yeux de la loi, le propriétaire était en droit de la commettre. La Justice le dira puisque la commune a porté plainte. Mais, en tout état de cause, on ne mutile pas l'un des plus beaux endroits de la côte de Beauté et l'un des lieux de promenade favoris de milliers de personnes pour simplement dégager la vue sur la mer de la piscine de sa villa.

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Nature

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
7.50 € N°180
Octobre/Novembre 2022

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous