Sommaire du journal N°24 - Septembre/Octobre 1996

Chers lecteurs,
C'est la première crise importante de la Communauté de communes: Saint-Palais et Royan se sont âprement disputé l'attribution d'un collège et, pour l'instant, c'est Royan, qui possède déjà un lycée et un collège, qui semble avoir gagné. On ne saurait en faire grief au maire de Royan qui, après tout, a défendu sa commune. Mais il se trouve qu'il est, en même temps, président de la Communauté de communes. Le poids de sa ville et son propre poids politique auprès du Conseil général, qui est le constructeur des collèges, ont triomphé. Il a eu, en outre, pour alliés, ses propres concitoyens, les personnels technique et enseignant, qui avaient l'impression d'être exilés si Saint-Palais était choisi. La bataille était inégale. C'est décidément un mal bien français: on reproduit le même schéma que dans les grandes villes, une urbanisation croissante dans les capitales et des communes suburbaines transformées en cités-dortoirs. Les communautés de communes devraient pourtant apporter une plus grande solidarité entre les collectivités qui la composent et un meilleur aménagement du territoire. On comprend l'amertume des élus de Saint-Palais.

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Culture

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°188
Février/Mars 2024

Commander
7.50 € N°190
Juin/Juillet 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous