Sommaire du journal N°187 - Décembre/Janvier 2023

Chers lecteurs,

Dans l’univers des stations touristiques en France, les stations d’hiver ont souvent donné le la sur le plan de la réussite économique fondée sur le « tout-neige ». Mais le modèle a ses limites et les stations amorcent un changement que le bouleversement climatique risque d’imposer à court ou moyen terme. Les stations du littoral découvrent de la même façon la limite du « tout-tourisme estival » ; « Notre modèle touristique arrive en bout de course », assène Vincent Barraud, président de la CARA. « L’image de la plage sur la carte postale, c’est terminé », confirme Elie de Foucauld, directeur de l’office de tourisme communautaire. « Le territoire est extrêmement dépendant. La fréquentation estivale dépend des caprices du ciel. »

L’objectif est donc de refaire l’image du Pays royannais en communiquant dorénavant sur l’appellation « Royan Atlantique » qui veut attirer une nouvelle population par rapport à l’actuelle où les plus de 60 ans en représentent la moitié et où les moins de vingt ans ne sont que 17 %. Cette évolution nécessaire, selon tout le monde ou presque, est toutefois ardue. Le TGV n’arrive pas à Royan, le manque de logements sociaux est d’autant plus un problème que la loi limite l’artificialisation des sols, etc. Bref, la mobilisation de tous les socioprofessionnels souhaitée par les élus est une condition indispensable à la réussite de cette évolution.

Claude Fouchier

La Côte de Beauté

Meschers-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Royan

Vaux-sur-Mer

Saint-Palais-sur-Mer

Les Mathes-La Palmyre

La Tremblade-Ronce-les-Bains

Histoire

Culture

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
7.50 € N°189
Avril/Mai 2024

Commander
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous